Publicités

Pokémon GO : Niantic chasse les hackeurs !

Pokémon GO : Niantic chasse les hackeurs

Aujourd’hui, Niantic a décidé d’aller plus loin en permettant notamment à tous les joueurs d’identifier facilement ceux qui ne respectent pas les règles… Dénoncé les dresseurs es ce la solution ?

Pokémon GO : Niantic chasse les hackeurs


Niantic s’exprime :

Alors que nous venons d’annoncer les Raid Battles et de nouvelles fonctionnalités pour les affrontements entre joueurs, nous souhaitons vous assurer que nous nous engageons à tout faire pour que Pokémon Go reste une expérience amusante et juste pour tous les dresseurs. À partir d’aujourd’hui, les Pokémon qui seront pris à utiliser des services tiers qui court-circuitent le déroulement normal du jeu seront identifiables dans l’inventaire et ne se comporteront plus forcément comme attendu

Ces créatures ne seront tout simplement pas accessibles dans les Raid Battles, ces affrontements coopératifs qui permettront à plusieurs dresseurs d’affronter de super Pokémon très puissants.

Ces services vont de simples sites qui cartographient la position des Pokémon aux alentours à des bots capables de téléporter virtuellement les joueurs à divers endroits du monde pour leur permettre de capturer instantanément des Pokémon sans bouger d’un centimètre.

Rappelons que Niantic a déjà essayé de bannir les comptes faisant appel à des bots et d’empêcher des applications tierces d’accéder au jeu, mais les hackers ont chaque fois rapidement trouvé le moyen de passer outre ces sanctions.

 


N’hésitez pas à donner ton avis en commentaire, je suis intéressée

Vous pouvez continuer à me suivre sur Twitter et Facebook pour être informés des actualités dès leur publication !

En savoir plus sur https://blog-allo.com/pokemon-go-la-cooperation-entre-dans-larene/

En savoir plus sur https://blog-allo.com/pokemon-go-nouvelle-pokeball/
En savoir plus sur https://blog-allo.com/pokemon-go-mise-a-jour-arrivee/

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :